Faut-il transférer mon PERP vers un PER individuel ?

Quels sont les avantages du PER par rapport au PERP ?

Le PER individuel a pour vocation de remplacer les anciens dispositifs dont fait parti le PERP. La création de ce contrat répond à plusieurs objectifs :

  • simplifier la compréhension des solutions d'épargne retraite pour les clients

  • faciliter la pilotage de l'épargne

  • améliorer les modalités de récupération de celle-ci.

Vous souhaitez être accompagné

 

Une retraite sur mesure avec le PER individuel

  • jusqu'à 100% sous forme de capital

  • répartition libre entre rente et capital

  • déblocage anticipé possible pour  l'acquisition de sa résidence principale.

Le PER individuel rend possible de récupérer jusqu'à la totalité de l'épargne sous forme de capital lors du départ à la retraite, en une fois ou de façon fractionnée. Le PERP obligeait épargnant à débloquer au moins 80 % de l'épargne constituée sous forme de rente.

Le PER individuel offre la possibilité de compiler librement ces deux modes de sortie : l'épargnant pourra débloquer une partie de l’épargne sous forme de rente et le reste sous forme de capital.

Un autre assouplissement des règles proposées par le PER individuel concerne le déblocage anticipé possible pour financer l'acquisition de sa résidence principale. Il est d'ailleurs possible de renouveler cette opération plusieurs fois au cour de la vie d'un même contrat PER.

Peut-on transférer l’épargne constituée d’un PERP vers un PER individuel ?

 

Oui, l'épargne constituée sur un PERP peut être transférée sur un Plan Epargne Retraite. Il peut s'agir d'une excellente opportunité de bénéficier des avantages que présentent le PER et que nous détaillons plus haut. Avant de réaliser cette opération, il convient de vérifier si votre contrat PERP actuel comporte des frais de transfert. Ils sont forcément nuls si votre contrat a plus de 10 ans.

Il est également intéressant de comparer la fiscalité en cas de retrait du capital, le PERP permettant une option au prélèvement libératoire à 7,5 %. Cette option n'est applicable que sur les 20 % de l'épargne pouvant être retirée en capital sur un PERP.

Comment transférer l’épargne d'un PERP sur un PER ?

Il faudra simplement compléter un formulaire intitulé « demande de transfert » qui sera envoyé à la banque ou compagnie d’assurance gérant votre PERP.

Ce document vous sera communiqué lors de la souscription du PER individuel .

Est-ce possible de cumuler les deux : garder un PERP et ouvrir un PER Individuel ?

Oui, il est tout à fait possible d'ouvrir un PER tout en conservant son PERP. 

Il sera possible dans ce cas de demander l'arrêt des versements (ou non) sur le PERP. L'épargne sera conservée sur le PERP et récupérable à la retraite dans les modalités prévues pour le dispositif du PERP.

Si vous continuez de verser sur votre PERP, il faudra veiller aux plafonds de déduction communs au PER et PERP qui restent les mêmes et ne se cumulent pas.

Que dois-je vérifier avant de transférer mon épargne et clôturer mon PERP ?

 

Avant de demander le transfert de votre épargne vers un PER il convient de vérifier les éléments contractuels de votre PERP suivants :

  • La table de mortalité : si vous avez le projetd e libérer tout ou partie de votre épargne sous forme de rente, il est indispensable de bien vérifier les règles de conversion de votre contrat actuel. Celles-ci sont peut être plus avantageuses que ce que vous pourrez avoir avec un nouveau PER.

  • Les éventuels frais de transfert prévus par votre contrat PERP. Ils sont forcément nuls si votre contrat a plus de 10 ans.

Les indications communiquées sur cette page relatives à la fiscalité du PERP et du Plan Epargne Retraite Individuel sont données sous réserve de l'évolution des dispositions réglementaires et législatives en vigueur en date du 10 04 2020 et n'ont pas de valeur contractuelles.