PER, PERP, Madelin : c’est le moment pour optimiser votre impôt sur le revenu 2020

Pour optimiser votre impôt sur le revenu 2020 grâce à votre contrat d’épargne retraite, vous avez jusqu’au 31 décembre pour réaliser les versements sur votre contrat retraite Madelin, PERP ou PER individuel.

Le 1er octobre 2020 a marqué la fin de la commercialisation des contrats d’épargne retraite PERP et Madelin. Les détenteurs de tels contrats peuvent cependant continuer de verser.

 

Que vous soyez titulaire d’un contrat retraite Madelin, d’un PERP ou du nouveau Plan Epargne Retraite individuel, vous avez la possibilité d’effectuer des versements déductibles de votre revenu imposable dans une certaine limite.

Cette limite va dépendre d’une part de votre statut professionnel (salarié ou travailleur indépendant) et d’autre part du niveau des revenus perçus ou bénéfice imposable si vous êtes TNS.

 

PER, PERP : le plafond de déduction fiscal 2020

L’enveloppe de déductibilité est plafonnée à 10 % des revenus imposables de l’année précédente avec un minimum de 10 % du PASS (Plafonds Annuel de la Sécurité Sociale) soit 4 113 € en 2020.

Par exemple, un salarié ayant déclaré 60 000 € en 2019, pourra épargner au titre des cotisations déductibles jusqu’à 6 000 € sur son contrat en 2020 (1). Son économie d’impôt dépendra de sa tranche marginale d’imposition (TMI). Si celle-ci est égale à 30 % (ce serait le cas par exemple s’il s’agissait des seuls revenus d’un couple sans enfant), alors l’économie d’impôt serait égale à 1 800 € sur l’exercice fiscal.

Salarié, calculez votre disponible fiscal

 

PER, retraite Madelin : le plafond de déduction fiscal 2020 pour les TNS

Pour les TNS (travailleurs non-salarié) et professionnels indépendants au BIC ou BNC, le plafond est de 10 % du bénéfice imposable auxquels s’ajoutent 15 % de la fraction de bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 PASS, soit entre 41 136 et 332 192 € en 2020. Une nuance par rapport aux règles qui s’appliquent aux salariés, les revenus de références pour les TNS sont les revenus de l’année.

Par exemple, un TNS qui déclare 60 000 € sur l’exercice 2020 pourra verser cette même année jusqu’à 8 829 € (2). Si sa TMI est de 30 %, son économie d’impôt sera de 2 648 €.

TNS, calculez votre disponible fiscal

(1) 10 % x 60 000 = 6 000 €

(2) 10 % x 60 000 + 15 % x (60 000 – 41 136) = 8 829

 

Report du solde non utilisé sur 3 ans

Si vous n’avez effectué aucun versement les années passées ou n’avez utilisé qu’une partie de votre enveloppe, vous bénéficiez du report des enveloppes des 3 dernières années.

Pour connaitre le montant de votre plafond non utilisé, rendez-vous en page 3 de votre avis d'imposition sur le revenu paragraphe "Plafond pour les cotisations versées"

 

 

Mutualiser votre disponible fiscal avec celui de votre conjoint

Les limites et plafonds décrits plus haut sont en principe individuels. Dans le cas de couple marié ou pacsé effectuant une déclaration commune, il est possible de choisir la mutualisation de leurs disponibles fiscaux.

Cette option peut être très intéressante lorsque l’un des deux n’a pas ou peu de revenus professionnels.

 

Quelles sont les démarches à effectuer pour reverser ?

Vous pouvez effectuer un versement ponctuel sur votre contrat d’épargne retraite en vous rapprochant de de votre interlocuteur commercial. Pour que celui-ci soit pris en comte au titre de l’exercice fiscal de l’année, il devra être réceptionné par l’organisme tenant du contrat avant le 31 décembre.

Si vous êtes titulaire d’un contrat retraite Madelin ou d’un PERP, ce peut être l’occasion de comparer avec le nouveau Plan Epargne Retraite (PER) individuel commercialisé depuis 2019 et qui offre de nombreux avantages pour votre retraite. Pour cela, nos conseillers sont à votre disposition pour vous aider.

 

Quelles sont les démarches à effectuer pour ouvrir un PER ?

Le Plan Epargne Retraite est accessible quel que soit votre situation professionnelle ou personnelle. Si vous souhaitez être accompagnés, nos experts sont à votre disposition pour vous conseiller.